• Le Husky est-il fugueur ?

    Le Husky est-il fugueur ?

    Malheureusement, oui ! Et c'est certainement là le plus gros défaut du Husky. Encore convient-il de s'entendre sur le terme de "fugueur"...


    Commençons par rappeler que le Husky est un chien de meute, qui a besoin d'interagir avec d'autres chiens (ou avec vous). Un Husky qui s'ennuie n'a qu'une seule idée en tête : aller voir ailleurs s'il n'y aurait pas des copains...  Et il est capable de sauter un mur ou de se faufiler par un trou de souris pour assouvir son envie d'escapade et de contact... ainsi que son instinct de chasseur. Ensuite, évoquons ses origines : l'histoire du Husky est intimement liée à celle des peuples nomades de Sibérie. Des nomades... pour qui la notion de territoire ne revêtait aucune réalité ! Le Husky n'a donc aucun sens des limites d'espace à défendre (ce n'est pas un chien de garde) ou à respecter : c'est un chien "explorateur" bien plus que "fugueur" (aucune velléité de fuite ou de rejet dans son comportement).
    Vous voilà donc avertis : si vous possédez un jardin, il faut qu'il soit impeccablement clôturé (sur une hauteur de 1m80 minimum, bétonné ou dallé le long du grillage pour empêcher le chien de creuser) ou bien vous devrez recourir à une clôture électrique (en plus d'un grillage d'une hauteur respectable) ou à une installation similaire. Sinon gare aux "escapades" à répétition et aux pillages de poulaillers !

    Enfin, quand vous sortez votre Husky (dans un espace non clos), jamais sans laisse : l'appel du grand large, le simple plaisir de courir à l'aventure est souvent trop fort pour un Husky (même un chiot de quelques mois)... avec tous les risques que cela comporte (route, chasseur, etc.). Certains nous écrivent :

    "Il m'arrive de lui enlever la laisse sur un parcours donné, mais je le surveille de près..."

    Jusqu'au jour où le chien, sans que vous compreniez pourquoi, vous échappera... et ne reviendra peut-être pas. Réfléchissez bien ! Bien sûr, l'idéal est de bien travailler le rappel avec son chiot attaché à une longe, en le récompensant à chaque fois qu'il revient, mais un ordre n'est jamais acquis avec un Husky... Bien que contraignant, ce trait de caractère reste cependant gérable une fois que l'on est prévenu... d'autant plus si vous adoptez plusieurs chiens : des Huskys occupés entre eux songent beaucoup moins à prendre la poudre d'escampette !

    En résumé, le Husky est généralement un chien explorateur et chasseur. Clôture de rigueur et laisse en extérieur !


    Retour aux questions "Comportement"

     


  • Commentaires

    1
    djeffy
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 17:07

    bonsoir, je trouve votre site très intéressant et répondant a bien des questions, j'en ait cependant une a vous poser..

    je vis seul en camping car, j'adore la nature principalement la montagne,et je randonne souvent..a pied ou vtt (hiver raquettes). pensez vous qu'un Husky élevé et habitué a ces conditions puisse quand même garder ses qualités d'explorateur? et donc la laisse serait bien évidemment indispensable!!

     merci. jeff.

      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 17:49

        La laisse (ou la longe) reste de rigueur en extérieur, car l'instinct primitif de chasseur et d'explorateur du Husky (même "éduqué") peut s'exprimer à n'importe quel moment (et notamment dès qu'il sentira une bestiole dans les parages...). Bonne soirée à vous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :